Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les exportations horlogères suisses accusent en juillet un net recul de 9,3% comparé au même mois une année plus tôt. Leur valeur totale s'est inscrite à 1,9 milliard de francs. La demande en Asie a chuté de 21,4%.

"Les principaux marchés asiatiques se sont tous inscrits en recul et ont pesé de tout leur poids sur ce résultat", indique jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). La Chine a enregistré un repli particulièrement important de 39,6%.

Le mois dernier, les montres en acier ont connu un fort repli en comparaison annuelle, aussi bien en valeur (-13,8%) qu’en nombre de pièces (-10,7%). Les garde‐temps bimétalliques ont suivi la même tendance.

Tous les segments de prix ont évolué négativement en juillet. La catégorie 200‐500 francs a été la plus touchée (‐14,5%). Au‐dessus de 500 francs, la valeur a globalement diminué de 8% et le nombre de pièces de 10%.

ATS