Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chimie-pharma a encore plombé le commerce extérieur de la Suisse en avril (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Le commerce extérieur de la Suisse confirme son apathie en avril, plombé par les produits chimiques et pharmaceutiques. Les exportations désaisonnalisées ont stagné (-0,2%) à 19,4 milliards de francs, malgré un pic depuis trois ans pour les livraisons horlogères.

En termes réels, soit corrigées de l'inflation, les exportations affichent une croissance nulle, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les importations se sont quant à elles tassées de 3,4% à 16,6 milliards (-0,4% en termes réels).

Dans les deux sens, les produits chimiques et pharmaceutiques sont les principaux coupables (-3,6% à l'exportation et -16,6% à l'importation). Les ventes à l'étranger de l'industrie horlogères (+2,1%) arborent en revanche un record depuis août 2015. La balance commerciale boucle avec un excédent de 2,8 milliards de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS