Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne/Zurich - Les ouvertures de faillites de sociétés sont restées nombreuses au mois de juillet en Suisse. Creditreform en a enregistré 548, pratiquement le même nombre qu'un an plus tôt. Sur sept mois, 3685 cas ont été constatés, soit 21,4% de plus que sur janvier-juillet 2009.
Cette augmentation n'est pas seulement à mettre sur le compte de carences d'organisation des entreprises concernées, mais est également due à des surendettements, relève la société de recouvrement de créances dans sa statistique mensuelle publiée vendredi et basée sur la Feuille officielle suisse du commerce (FOSC).
Forte hausse des radiations
Le mois de juillet a par ailleurs vu l'inscription de 3495 nouvelles sociétés en juillet, 4,7% de plus qu'un an auparavant. Sur sept mois, le nombre de ces inscriptions a atteint 22'252, et est tout proche des 22'631 enregistrements recensés durant l'année record 2008 pour la même période.
Les radiations de sociétés en juillet ont pour leur part crû de 8,2% sur un an, à 2347. De janvier à juillet, leur nombre a augmenté de 11,8% et a atteint 15'344, deuxième valeur la plus élevée relevée sur cette période après 2005 où Creditreform en avait comptabilisé 16'024. La croissance nette totale (inscriptions moins radiations) atteint ainsi 6908 sociétés, soit 1,8% de plus qu'en 2009.
Moins de faillites de privés
Les faillites de personnes privées ont pour leur part nettement diminué d'une année à l'autre en juillet, de 9,5% à 504. Sur sept mois leur nombre s'élève ainsi à 3300, ou 3,3% de moins qu'un an plus tôt.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS