Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le risque de faillite est plus important dans la branche de la construction qu'ailleurs (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Durant les sept premiers mois de l'année, le nombre de faillites des entreprises suisses a augmenté de 5% par rapport à la même période l'année dernière. Les régions les plus touchées sont l'ouest de la Suisse avec 16% d'augmentation et le Tessin avec 11%.

Un total de 2648 entreprises a fait faillite durant les sept premiers mois, a indiqué vendredi le prestataire de services aux entreprises Bisnode. À ce chiffre, il faut encore ajouter les 1115 firmes qui ont été déclarées en insolvabilité pour des motifs d'ordre organisationnel (+26%), en vertu de l'article 731b du code des obligations.

Les entreprises du secteur de la construction sont les plus touchées par les faillites. Par rapport aux autres branches, le risque est en moyenne 2,8 fois plus élevé. Il s'explique par la propension des clients à ne pas payer leurs factures, a expliqué le spécialiste du recouvrement de créances et du renseignement économique.

Pour le mois de juillet seul, le nombre de mises en faillite a augmenté de 7% par rapport à la même période il y a un an: 378 firmes ont été mises en cessation d'activité et 127 autres ont subi le même sort pour manque organisationnel, ce qui porte le total à 505 entreprises pour toute la Suisse.

Neuchâtel, l'exception

En Romandie, tous les cantons ont vu le nombre de faillites se renforcer, à part Neuchâtel, qui s'en tire avec 2% de cessations d'activités en moins. Le moins bon élève est le canton du Valais qui subit une augmentation de 32%, toujours par rapport à 2015 et sur les sept premiers mois.

Le canton de Fribourg subit une augmentation de 14%, celui du Jura de 10%, avec encore +15% à Genève et +12% dans le canton de Vaud. Des baisses du nombre de faillites ont été remarquées dans les régions du Mittelland (-6%), de la Suisse centrale (-5%) et dans le nord-ouest de la Suisse (-5%).

À l'inverse, le nombre de firmes ayant été créées a légèrement augmenté de 1% pour un total de 24'698 nouvelles entreprises. Une hausse particulièrement marquée a été constatée dans les secteurs du bois et de l'industrie des meubles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS