Navigation

Les favoris évoquent "fraudes" et "irrégularités"

Ce contenu a été publié le 06 avril 2014 - 17:31
(Keystone-ATS)

"Problèmes", "irrégularités" voire "fraudes graves": les trois candidats favoris de l'élection présidentielle afghane ont relativisé dimanche le succès du scrutin organisé la veille. L'entrain des électeurs qui ont voté en nombre malgré les menaces des talibans a été en revanche salué.

A Kaboul comme dans les autres grandes villes du pays, Kandahar (sud), Hérat (ouest) ou Jalalabad (est), les Afghans ont participé avec enthousiasme au premier tour de cette élection qui doit désigner le successeur de Hamid Karzaï. Le résultat préliminaire du vote est prévu dans trois semaines.

Ce scrutin, première passation de pouvoir d'un président afghan démocratiquement élu à un autre, est considéré comme un test majeur pour ce pays pauvre de 28 millions d'habitants. Celui-ci est déchiré par trois décennies de guerre et qui plongera dans l'incertitude après le retrait des 51'000 soldats de l'OTAN d'ici à la fin de l'année.

"Participation énorme"

Malgré les menaces des talibans et les craintes d'une abstention massive, l'élection s'est déroulée dans le calme et les autorités afghanes ont évoqué une "participation énorme". "Nous avons assisté à un grand jour pour la démocratie en Afghanistan", a estimé dimanche Zalmai Rassoul, un des trois favoris, lors d'une conférence de presse à Kaboul.

Mais "manifestement, il y a eu des problèmes à certains endroits", a ajouté cet ancien ministre des Affaires étrangères, considéré comme le candidat du président Karzaï. "Ces problèmes ont été transmis à la Commission électorale des plaintes (ECC) et il est de son devoir d'y répondre pour que le vote ne soit pas faussé", a-t-il dit.

Même son de cloche du côté de son adversaire Ashraf Ghani, un ancien ministre des Finances. "Des informations font état de fraudes graves dans plusieurs endroits. Tout a été répertorié et sera transmis pour enquête à l'ECC", a-t-il déclaré.

Enfin Abdullah Abdullah, le troisième favori de ce scrutin qui compte au total huit candidats, a qualifié l'élection de "grand succès".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?