Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les femmes socialistes sont d'avis que le PS doit continuer d'être représenté par deux femmes au Conseil fédéral. Elles demandent à la direction du parti et au groupe parlementaire de faire figurer Marina Carobbio sur le ticket socialiste le 14 décembre.

La candidate tessinoise "est une politicienne compétente et une femme", a dit à l'ats la conseillère nationale Maria Roth-Bernasconi, co-présidente des femmes socialistes. La Tessinoise a été la seule des quatre candidats au Conseil fédéral à aborder l'importance de l'argent durant l'audition, a ajouté la Genevoise.

"Argent et pouvoir sont étroitement liés", a ajouté Mme Roth-Bernasconi. Marina Carobbio l'a reconnu, c'est pourquoi elle a exigé un budget pour les questions liées au genre (Gender-Budgeting).

Egalité entre femmes et hommes

Stéphane Rossini (VS), Alain Berset (FR) et Pierre-Yves Maillard (VD) ont également été entendus samedi sur les questions de l'égalité entre femmes et hommes.

Les femmes socialistes ne désirent pas se prononcer pour l'un ou l'autre candidat masculin, a précisé Mme Roth-Bernasconi. Tous trois ont convaincu par leur engagement et leur compétence sur ce thème. Il n'appartient donc pas aux femmes socialistes de trancher.

Le week-end dernier, la Jeunesse socialiste a recommandé Pierre-Yves Maillard et Alain Berset pour figurer sur le ticket socialiste. Le groupe parlementaire du PS fera probablement son choix le 25 ou 26 novembre.

ATS