Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Plus de 200 nostalgiques de Franco se sont retrouvés dimanche sur la Plaza de Oriente (Place de l'Orient), dans le centre de Madrid. Aux cris de "Viva España!" et de "Gloria España!", ils ont célébré le 35e anniversaire de la mort de l'ex-dictateur espagnol.
Au cours du rassemblement, qui a lieu chaque année à l'occasion de l'anniversaire de la mort de Franco le 20 novembre 1975, la foule a critiqué l'actuel gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero et s'est souvenue avec nostalgie de l'Espagne franquiste.
"Nous sommes là pour nous rappeler de l'histoire de l'Espagne que certains veulent effacer", a expliqué Sandra Gutierrez, 31 ans, qui se présente comme la petite-fille d'un ex-ministre de Franco. Elle a insisté sur les "40 années de paix que l'Espagne a connues sous Franco".
A la fin du rassemblement qui a duré près d'une heure, les participants, dont certains jeunes drapés dans des drapeaux rouges et noirs de la Phalange espagnole, ont entonné des chants franquistes, avant de crier "Zapatero démission!".
"Messe de campagne"Les fidèles de Franco ont l'habitude de se rassembler à cette date anniversaire sur la Plaza de Oriente, face au Palais Royal où l'ex-dictateur prononçait chaque année un discours à la mémoire de Jose Antonio Primo de Rivera, le fondateur du parti de la Phalange fusillé le 20 novembre 1936, quelques mois après le début de la Guerre civile.
Parallèlement, quelques centaines de fidèles de Franco se sont rassemblés à l'extérieur de la basilique du Valle de los Caidos, au nord de Madrid, où sont enterrés Franco et Primo de Rivera, afin d'assister à "une messe de campagne" célébrée par les moines bénédictins installés dans l'abbaye.
Le Valle de los Caidos, symbole controversé de l'ère franquiste, est fermé depuis plusieurs mois pour des travaux de rénovation, ce qui suscite la colère des partisans de Franco accusant le gouvernement, sous couvert d'impératifs de sécurité, de vouloir faire taire les hommages à l'ancien dictateur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS