Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une société de Lugano, déclarée en faillite le 29 mars dernier, aurait en fait servi de coffre-fort à l'ex-caissier de la Lega Nord Francesco Belsito, mis en examen au début d'avril pour corruption et détournement de fonds. C'est ce qu'ont indiqué les procureurs italiens chargés de l'enquête lundi à Milan.

La société à garantie limitée avait été constituée sous le couvert de travaux de construction, plâtrage et autres activités. Etablie au nom de Francesco Belsito, elle a été découverte par les enquêteurs italiens durant la vérification des milliers de documents saisis dans les différents ordinateurs de l'ex-caissier de la Lega Nord.

Le parti populiste est secoué par un scandale de corruption et détournement de fonds électoraux qui a coûté sa place au secrétaire général de la Lega Umberto Bossi qui a démissionné le 5 avril dernier.

Selon les procureurs des Divisions antimafia de Reggio Calabre et de Naples, la société a été reprise à un Italien de Lugano, lui aussi dans le collimateur des enquêteurs. L'avocat de Francesco Belsito, également sous enquête, aurait joué les intermédiaires.

No comment suisse

Les magistrats Henry John Woodcock du parquet de Naples et Giuseppe Lombardo du Ministère public de Reggio Calabre sont persuadés que la société luganaise a servi à Francesco Belsito pour y faire transiter plusieurs millions d'euros provenant des fonds électoraux destinés à la Lega Nord. Ce ne serait pas non plus un hasard que ladite société ait été mise en faillite le 29 mars soit trois jours avant la mise en examen de l'ex-caissier.

Les enquêteurs italiens ont annoncé qu'ils allaient se rendre à Lugano dans les prochains jours dans le cadre de commissions rogatoires, ce qui leur permettra d'avoir accès à des comptes bancaires suisses et à ceux de la société coffre-fort. Contacté lundi par l'ats, le Ministère public tessinois s'est refusé à toute déclaration.

ATS