Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 60 millions de francs d'avoirs tunisiens bloqués sur des comptes en Suisse n'appartiennent pas en propre à Zine el Abidine Ben Ali, affirme le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ces avoirs seraient détenus par des proches de l'ancien président tunisien.

"Vu l'évolution du dossier, le DFAE est maintenant en mesure de communiquer que, à ce jour, le montant de 60 millions ne comprend pas d'avoirs de Zine El-Abidine Ben Ali lui-même", affirme la vice-directrice de la direction du droit international public du DFAE, Rita Adam, dans un courriel adressé à la Radio-télévision suisse (RTS) et cité sur le site internet de la RTS.

Cette position a été confirmé mardi soir à l'ats par Jean-Marc Crevoisier, porte-parole du DFAE. "Les fonds gelés restent gelés", a-t-il ajouté.

"Pas un centime en Suisse"

Interrogé par la RTS, l'avocat de M. Ben Ali a lui aussi affirmé que son client ne possède "pas un centime en Suisse". "Le président Ben Ali nie (...) posséder des avoirs mobiliers, financiers ou immobiliers en dehors de la Tunisie et notamment en Suisse. Il ne possède rien ni directement, ni indirectement, ni par personnes interposées en Suisse et partout dans le monde", a déclaré Akram Azoury.

"Sa fortune se résume à ce qu'il possède en Tunisie: une maison, un ou deux terrains et un compte bancaire d'un montant raisonnable", a-t-il assuré.

Fortune "considérable"

Pour Enrico Monfrini, l'avocat genevois des autorités tunisiennes, cette information ne change pas fondamentalement les choses. "Jamais une banque suisse ne va ouvrir compte en banque au nom de Ben Ali en Suisse, en France ou même au Kamtchatka!", a-t-il affirmé au 19:30 de la RTS.

"Mais cela ne signifie pas que Ben Ali ne possède pas d'argent en Suisse porté par d'autres personnes. (...) La fortune amassée par le clan Ben Ali en dehors de Tunisie est considérable", a-t-il ajouté.

En octobre 2011, Berne avait indiqué avoir bloqué pour 60 millions de francs d'avoirs tunisiens. M. Ben Ali a pris la fuite le 14 janvier 2011 et s'est réfugié en Arabie saoudite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS