Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée et la police mexicaines ont été déployées pour protéger 50 écoles à Acapulco, sur la côte pacifique, après plusieurs attaques et menaces contre des professeurs par des cartels de la drogue. Elles surveilleront ces sites jusqu'aux vacances de Noël.

Les cours avaient été suspendus la semaine dernière après qu'un professeur a été séquestré durant plusieurs heures et que plusieurs extorsions par les narcotrafiquants ont été signalées. Le déploiement, commencé mardi, intervient alors que les enseignants s'apprêtent à recevoir de généreuses primes de fin d'année.

En février dernier, environ 1000 soldats étaient intervenus dans cette cité balnéaire pour faire reculer les meurtres, enlèvements ou tentatives d'extorsion frappant les enseignants.

En 2014, 21 professeurs ont été tués et 10 enlevés dans le Guerrero. Cet Etat est le théâtre de violences régulières entre les groupes criminels, qui s'y affrontent notamment pour le contrôle de la drogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS