Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les francs-maçons à nouveau dans le viseur des députés valaisans

Les magistrats et le ministère public valaisans devront annoncer leur éventuelle appartenance à une loge maçonnique. Le Grand Conseil en a décidé ainsi vendredi. Il avait refusé une telle obligation pour les députés.

L'UDC a réclamé des bases légales pour imposer aux magistrats de l'ordre judiciaire et du ministère public l'obligation d'annoncer leurs liens d'intérêts ainsi que leur éventuelle appartenance à une société secrète. Le Conseil d'Etat a accepté la motion, "par égalité de traitement avec les membres du gouvernement".

La motion a été entérinée vendredi par le Grand Conseil par 71 voix contre 46 et 3 abstentions. Elle a toutefois été combattue par le PLR et la gauche.

Les deux partis s'étaient déjà opposés en septembre dernier à une telle obligation pour les députés, avec succès. Ils ne contestent pas la transparence mais la violation de la sphère privée et la stigmatisation.

Un bug informatique a permis à certains députés attentifs de voir que le Conseil d'Etat s'était tout d'abord opposé à une telle obligation. "Il y a en effet eu débat", a admis Jacques Melly.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.