Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les travailleurs frontaliers vaudois sont majoritairement établis dans les Départements français voisins (photo symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les frontaliers vaudois représentent 6,3% des actifs occupés dans le canton. Durant les dix dernières années, leur nombre a plus que doublé et leur profil tend à changer.

En 2015, le canton a accueilli quelque 27'500 frontaliers de nationalité étrangère. Cela représente une hausse de 1700 personnes (+6,6%) par rapport à 2014, indique mardi Statistique Vaud.

A l'échelle suisse, Vaud occupe le quatrième rang des cantons employant le plus de frontaliers. En première place, on trouve Genève (79'000) puis le Tessin (62'700) et Bâle-Ville (34 500).

L'écrasante majorité des frontaliers vaudois sont domiciliés dans l'un des quatre départements français limitrophes. A savoir la Haute-Savoie et le Doubs avec chacun 29%, le Jura et l'Ain avec 18% chacun. La plupart travaillent dans le Jura-Nord vaudois et le bassin lémanique.

Proximité géographique

La proximité géographique entre les lieux de résidence et de travail "est marquée", précisent les statisticiens. Toutefois, le périmètre des lieux de travail tend à s'élargir. Lausanne, qui accueille surtout des frontaliers établis en Haute-Savoie, voit désormais des flux conséquents en provenance du Jura.

Côté fonctions, près des deux tiers des travailleurs frontaliers étaient actifs dans le secteur tertiaire en 2015. Dans le secondaire, ils atteignent 34%. Mais les choses changent.

Boom tertiaire

En dix ans, le nombre de frontaliers dans les services a augmenté nettement plus rapidement que dans le secteur secondaire. La hausse est de 10,2% contre 5,9% de croissance moyenne par an entre 2005 et 2015.

En majorité, les frontaliers sont des hommes (65%) et la moitié (51%) sont âgés de 25 à 39 ans. Cette classe d'âge ne représente pourtant que le tiers de la population active vaudoise.

ATS