Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les funérailles de l'opposant historique algérien Hocine Aït-Ahmed, décédé mercredi à Lausanne à l'âge de 89 ans, auront lieu le 1er janvier, a annoncé son parti le Front des forces socialistes (FFS). Hommage lui sera rendu le 29 décembre à Lausanne.

"Hocine Aït-Ahmed sera rapatrié en Algérie le 31 décembre. Une veillée de recueillement aura lieu le même jour au siège national du FFS, à Alger", a communiqué le parti vendredi. "Il sera inhumé le lendemain, 1er janvier, dans son village natal d'Aït Yahia, en Kabylie. Les funérailles seront "nationales et populaires", lit-on dans le communiqué de ce parti fondé en 1963 par Hocine Aït-Ahmed.

Le FFS précise qu'une "cérémonie de recueillement aura lieu à Lausanne le 29 décembre afin de permettre à ses amis en Suisse et ses relations internationales de lui rendre un dernier hommage".

Pour marquer le premier des huit jours de deuil national décrétés par le président Abdelaziz Bouteflika, plusieurs chaînes de la radio algérienne diffusaient vendredi des chants religieux et de la musique classique. Une minute de silence sera aussi observée à sa mémoire avant le début de toutes les rencontres des deux championnats de football programmées ce week-end en Algérie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS