Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Facebook, Google, Microsoft, Twitter et Yahoo! se sont accordés pour adopter un système permettant d'identifier et de bloquer les images pédopornographiques, a indiqué lundi l'Internet Watch Foundation. Les images des victimes pourront être supprimées plus vite.

Des analystes de la fondation attribueront une "marque digitale" aux images inappropriées, ce qui permettra aux entreprises associées au projet de les filtrer ou d'en bloquer l'accès pour leurs internautes, a expliqué le groupe basé au Royaume-Uni dans un communiqué.

"Cela veut dire que les images de victimes pourront être identifiées et supprimées plus vite, et nous pourrons empêcher des images déjà connues d'abus sexuels sur mineurs d'être mises en ligne tout court", a déclaré Susie Hargreaves, la présidente de IWF, qui a estimé que ce nouveau système pourrait "changer la donne" dans la lutte contre la pornographie infantile.

ATS