Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2013, comme en 2012, c'est toujours à Genève que les citoyens paieront le plus d'impôts. L'indice des charges fiscales cantonales et communales pour l'année prochaine a diminué dans une majorité de cantons, mais les différences entre eux ont dans l'ensemble peu évolué.

Zoug a cédé sa place de canton qui présente la valeur la plus basse, qu'il détenait depuis 2008. Schwyz mène désormais avec 13,1%, devant Zoug, Nidwald et Appenzell Rhodes-Intérieures, a dit mardi l'Administration fédérale des finances (AFF). La lanterne rouge, Genève, affiche une valeur de 35,9 %, alors que la moyenne suisse est à 26,7 %, presque au même niveau qu'en 2012.

La charge fiscale a diminué dans 18 cantons, parfois nettement, précise l'AFF. Uri, les Grisons et St-Gall affichent les baisses les plus marquées. Dans les huit autres cantons, la charge a en revanche augmenté, la plus forte croissance étant enregistrée dans ceux du Jura et de Zurich.

Les cantons romands, ainsi que Berne, sont tous au-dessus de la moyenne. Le Jura occupe le 2e rang ayant la charge fiscale la plus élevée, devant Berne, Vaud, Neuchâtel et le Valais, alors que Fribourg figure à la 8e place. Le Tessin, 14e et légèrement en dessous de la moyenne nationale, est le canton latin le mieux loti.

Pour effectuer ses calculs, l'AFF se fonde sur les chiffres de la péréquation financière et de la statistique financière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS