Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une candidature des Grisons pour les Jeux olympiques d'hiver 2026 est toujours plus probable. Le gouvernement cantonal soutient "la préparation d'une candidature". Il a accepté le mandat que le parlement lui a confié.

La préparation pour la candidature de 2022 est une bonne base de travail pour 2026, a indiqué lundi l'exécutif. Le projet avait finalement échoué dans les urnes en mars 2013. Les Grisons avaient alors refusé l'aventure olympique par 53% de non.

Les milieux économiques souhaitent relancer le projet. Depuis le vote de 2013, la situation économique s'est fortement dégradée dans le canton en raison notamment du franc fort, de la chute du prix de gros de l'électricité et du recul de la construction à cause de l'initiative sur les résidences secondaires.

Mandat signé par 90 élus sur 120

Le mandat demandant au gouvernement de soutenir la préparation d'une candidature a été signé par 90 des 120 élus du parlement cantonal. Les trois organisations faîtières de l'économie grisonne travaillent déjà à l'élaboration d'un projet. Les Grisons ont plus que jamais besoin des Jeux olympiques, estiment les partisans.

Le projet pour 2022 prévoyait que les Jeux se dérouleraient uniquement à Davos et à St-Moritz. Pour 2026, les promoteurs souhaitent que les compétitions puissent avoir lieu dans différentes régions du canton, voire en dehors des Grisons.

Les Grisons doivent avancer rapidement dans leur projet. Swiss Olympics décidera au printemps prochain quelle candidature suisse sera retenue. Le Valais a déjà annoncé vouloir être candidat pour 2026.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS