Toute l'actu en bref

Volkswagen reste de loin la marque automobile la plus prisée des Suisses (archives).

KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER

(sda-ats)

Les immatriculations de voitures de tourisme neuves ont diminué de 2% l'an dernier par rapport à un exercice 2015 pratiquement record, malgré un mois de décembre en forte hausse. Au total, 317'318 véhicules ont trouvé preneurs.

Malgré le scandale international des moteurs diesel truqués, Volkswagen (VW) reste la marque préférée des Suisses, et de loin, a indiqué auto-suisse, l'association faîtière des importateurs. Pas moins de 42'142 voitures du fabricant allemand ont été écoulées (-0,2%), un nombre représentant une part de marché de 13,3%.

La deuxième marche du podium revient à BMW, avec 24'708 véhicules immatriculés par le groupe bavarois, soit 2,8% de plus en comparaison annuelle. Le troisième rang est enlevé par Mercedes, un troisième constructeur allemand, qui a vendu 23'842 voitures (+4,2%), lit-on dans le tableau publié par auto-suisse.

Diesel en croissance

Derrière le trio de tête, figurent dans l'ordre Skoda, entité tchèque de VW, avec une hausse de 0,4%, Audi, encore une marque de VW, malgré une chute de 11,9% pour l'entreprise allemande, Renault, premier constructeur français (-3,5%), et Opel, fabricant allemand appartenant à l'américain General Motors (-4,2%).

Parmi les fortes progressions, auto-suisse mentionne le constructeur roumain Dacia (Renault), avec une avancée de 37,5%, Alfa Romeo (groupe Fiat), avec un gain de 20,8%, et Jaguar (entité de l'indien Tata Motors), avec un bond de 82,8%.

En considérant le type de moteur, le succès du diesel ne se dément pas pour l'heure. Ils ont constitué une part de marché de 39,2% l'an dernier, soit 0,3 point de plus en l'espace d'un an. Les voitures électriques représentaient 1% (-) du parc immatriculé et les véhicules hybrides à essence 3,1% (+0,8 point).

Tout-terrain en verve

Concernant le type de transmission, la verve des voitures 4x4 a fait plus que se confirmer en 2016. En effet, leur part du marché des nouvelles immatriculations en Suisse a grimpé à 44,2%, contre 40,4% "seulement" lors de l'exercice antérieur.

Au cours du seul mois de décembre, les ventes de voitures neuves ont augmenté de 8,2% en rythme annuel, à 35'325 unités. Novembre s'était déjà révélé favorable, avec un taux de croissance de 0,4%. Pour mémoire, l'année 2015 avait constitué en Suisse la deuxième meilleure performance du siècle, après 2012.

ATS

 Toute l'actu en bref