Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les récoltes de maïs ont été moins bonnes en raison de la forte sécheresse qui a sévi cet été. Pour compenser les pertes, le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a décidé de réduire temporairement les barrières à l'importation.

Du 15 septembre au 31 octobre, il sera possible d’importer à un taux de droit de douane réduit de 2 fr./100 kg du maïs servant à l’alimentation des animaux, frais ou ensilé, avec une teneur en matière sèche maximale de 60%, précise le DEFR dans un communiqué diffusé lundi. Cette décision fait suite à une demande de l'Union suisse des paysans (USP).

La sécheresse et les températures élevées ont eu un impact négatif sur les récoltes de maïs, malgré un printemps favorable à la croissance des cultures.

ATS