Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pompiers ont marqué des points face au gigantesque incendie "Carr", qui a ravagé plus de 38'000 hectares dans le nord de la Californie.

KEYSTONE/AP/MARCIO JOSE SANCHEZ

(sda-ats)

Les gigantesques incendies en Californie ont déjà fait au moins sept morts depuis jeudi. Quelque 12'000 pompiers s'employaient toujours lundi à lutter contre les différents brasiers qui, alimentés par la sécheresse, ont déjà dévoré des milliers d'hectares.

"J'ai habité ici toute ma vie et je n'y ai jamais vu un feu qui sème une telle destruction", a déclaré lors d'une conférence de presse Leonard Moty, un responsable du comté de Shasta, dans le nord de l'Etat, où sévit depuis le 23 juillet "Carr", le principal incendie.

Depuis jeudi, six personnes ont péri dans ce feu et sept autres sont portées disparues, ont indiqué les autorités. Par ailleurs, un pompier qui combattait l'incendie Ferguson, près du parc national de Yosemite, plus au sud, est mort dimanche.

Dimanche, les restes d'une personne qui avait ignoré les ordres d'évacuation ont été également retrouvés dans une résidence incendiée.

Accalmie

Selon le CalFire, le service des pompiers, une dizaine d'incendies ravageaient certaines régions de Californie. Des renforts envoyés par treize Etats, d'aussi loin que le New Jersey, la Floride et le Maryland sur la côte est, étaient en passe d'arriver pour lutter contre ces brasiers.

Attisé par un vent violent, la sécheresse et une température approchant 40°C, l'incendie "Carr", à 250 km au nord de Sacramento, avait doublé de taille en fin de semaine dernière mais le vent s'est calmé dimanche après-midi et les 3000 soldats du feu mobilisés ont pu bloquer en partie la progression des flammes.

Depuis lundi dernier, "Carr" a ravagé quelque 38.400 hectares et forcé 38.000 personnes à fuir leurs maisons. La petite ville de Keswick (450 habitants) a été totalement détruite.

"Nous nous sentons bien plus optimistes", a confié à des journalistes le chef adjoint des pompiers du Cal Fire dans la ville de Redding, Bret Gouvea. "Nous commençons à regagner du terrain au lieu d'être sur la défensive".

La prudence reste de mise

M. Gouvea s'est toutefois montré méfiant face aux caprices d'une météo imprévisible. Cette mise en garde fait écho aux prévisions du service de météorologie. "Une vague de chaleur dangereuse continuera d'apporter des températures et une sécheresse très élevées depuis la Californie au nord-ouest sur le Pacifique" en début de semaine, selon le National Weather Service (NWS).

"De nombreux incendies vont continuer à brûler, notamment en Californie, et la menace sera exacerbée par des conditions aggravées de sécheresse et de chaleur", précise le NWS.

Milliers d'évacuations

Face à la menace, les autorités ont procédé à l'évacuation de 38'000 personnes, selon les derniers chiffres officiels. Le gouverneur de Californie Jerry Brown a déclaré l'état d'urgence dans les comtés de Shasta, Lake, Napa et Mendocino.

Le président Donald Trump a signé samedi un décret ordonnant à l'Agence de gestion des situations d'urgence (Fema) d'apporter son soutien aux autorités de Shasta. "A 06h00 du matin, on a frappé à la porte (...) c'était le shérif qui nous disait qu'on avait quinze minutes pour partir", a expliqué Alyce Macken, une retraitée de Redding, à l'AFP.

En revanche, les pompiers ont fait état de relatives bonnes nouvelles sur l'incendie "Ferguson", près du parc national de Yosemite, qui n'a grossi que de 800 hectares dans la nuit de samedi à dimanche, à 21'700 hectares depuis le 13 juillet. Lundi, il était contenu à 30%, selon CalFire.

Dans l'ensemble du pays, d'après le centre national de coordination des incendies (NIFC), 39 incendies d'envergure sévissaient dimanche avec plus de 97'000 hectares partis en fumée.

Au total, 1,8 million d'hectares ont déjà brûlé depuis le début de l'année aux Etats-Unis. C'est un peu moins que l'année dernière à la même époque mais toujours plus que la moyenne de la décennie écoulée (1,5 million).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS