Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les indignés zurichois ont décidé de lever provisoirement leur camp situé depuis mi-novembre près de l'église St-Jacques, dans le centre-ville. Des personnes sans lien avec le mouvement les avaient rejoints, posant un problème d'image.

"Certaines personnes habitaient dans le camp, y mangeaient et buvaient, sans avoir aucun rapport avec les protestations", a indiqué jeudi à l'ats un porte-parole du mouvement "Occupy". "A cause de cela, les activistes ont été de plus en plus pris pour un tas de soûlards, ce que nous refusons".

C'est pourquoi l'assemblée générale a décidé mercredi soir de lever le camp jusqu'à ce qu'une alternative soit trouvée, indique Occupy dans un communiqué. En attendant, l'accent sera mis sur l'information au public: un stand sera conservé à côté de l'église St-Jacques.

Les indignés zurichois font partie d'un mouvement mondial qui dénonce le système financier et l'avidité des banques. Avant de se déplacer vers l'église St-Jacques, ils avaient occupé pendant un mois le parc du Lindenhof, en vieille ville, et la Paradeplatz pendant un week-end.

ATS