Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les intempéries coûtent cher au Valais

Le Grand Conseil valaisan a accepté mercredi une rallonge financière de l'ordre de 20 millions de francs pour financer les travaux de sécurisation et de remise en état suite aux dégâts engendrés par les avalanches, les coulées de boues, les tempêtes de l'année 2018, comme ici à Chamoson (archives).

KEYSTONE/MAXIME SCHMID

(sda-ats)

La facture des intempéries de l'année 2018 s'alourdit pour l'Etat du Valais. Après avoir débloqué un crédit complémentaire de 23 millions de francs pour réparer les routes, le Grand Conseil a accepté une rallonge de 20 millions pour les autres dégâts.

La rallonge concerne des travaux de sécurisation, de déblaiement et de remise en état. Les avalanches, les coulées de boue, les crues, les vents ont mis à mal des forêts, des ouvrages de protection. La facture totale est de l'ordre de 20 millions de francs. Le canton et la Confédération prendront en charge environ 80% du montant.

Les parlementaires ont unanimement relevé les effets du changement climatique. Ils ont dit leur inquiétude suite aux scénarios évoqués par les spécialistes. Mais au final, les Verts se sont abstenus lors du vote. Ils ont estimé que le canton devait s'attaquer aux causes du changement climatique.

"Jusqu'à quand aurons-nous les ressources financières pour réparer les dégâts?", a demandé Lucien Barras (Vert). Les écologistes ont opté pour l'abstention en signe de protestation contre l'immobilisme et l'absence de mesure de fond du canton.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.