Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Islandais, défaits par la France (5-2) en quart de finale de l'Euro 2016 après un parcours historique, ont été accueillis en héros à leur retour sur l'île lundi soir.

Leur avion a atterri en début de soirée à l'aéroport de Keflavik, à environ 40 kilomètres de la capitale, après avoir fait un passage à basse altitude au-dessus de la ville où les attendaient des dizaines de milliers de supporters. Des camions de pompiers ont escorté l'appareil de part et d'autre du tarmac en actionnant leurs lances à eau pour former une arche qui, dans un ciel immaculé, s'est muée en arc-en-ciel. L'attaquant Kolbeinn Sigthorsson, auteur d'un but pour l'honneur contre les Bleus, s'est dit "heureux" de revenir à la maison après l'écrasante défaite de la veille au Stade de France.

"Ca a été un rêve de recevoir tout ce soutien" de ses compatriotes, qui ont été des dizaines de milliers à faire le déplacement en France et dont le comportement exemplaire et la bonne humeur ont séduit l'Europe, a-t-il déclaré. "Nous avons vécu des choses absolument fabuleuses, un véritable rêve, et nous sommes fiers d'avoir pu faire plaisir à notre pays", a-t-il dit.

Les joueurs devaient ensuite parader dans un bus à impériale dans les rues de Reykjavik, en direction du parc Arnarholl, où avait été installé un écran géant pour les deux derniers matches de l'Islande. Ils devaient communier avec leurs fans et entonner le fameux "hu", ce cri viking - qui serait en fait écossais - ponctué de frappements de mains.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS