Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les jeunes démocrates-chrétiens veulent rendre le service militaire obligatoire pour les femmes, à défaut les assujettir à la taxe de remplacement. Pour les JDC, la notion d'égalité ne doit pas se limiter aux droits mais s'étendre aux devoirs.
Alors que l'égalité s'est renforcée au point que les femmes sont pour la première fois de l'histoire en majorité au Conseil fédéral, le temps est venu de franchir le pas du service obligatoire, écrivent les JDC mercredi dans un communiqué. Cette nouvelle proposition s'inscrit en complément de leur papier de position sur l'armée de mai dernier.
Les JDC demandent donc au Parlement de légiférer en conséquence. Mais le PDC lui-même se montre sceptique. Sa porte-parole Marianne Binder ne peut pas s'imaginer qu'une telle proposition puisse trouver une majorité. Interrogée par l'ATS, elle juge l'idée encore plus malvenue au moment où le Conseil fédéral envisage de réduire les effectifs de l'armée.
Et surtout sur le fond, Marianne Binder relève que l'égalité des salaires est encore loin d'être acquise. Avant de parler d'égalité des devoirs, il faut d'abord que l'égalité des droits soit une réalité. De plus, les femmes contribuent à leur manière à la famille et à la société en consacrant une bonne part de leur temps à l'éducation des enfants.
La porte-parole évoque encore, non sans une pointe d'ironie, l'exemple d'une mère de famille astreinte à suivre un cours de répétition ou l'école de recrues. Devrait-elle placer ses enfants à la crèche de la caserne, où d'autres femmes soldats les prendraient en charge?

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS