Les jeunes Vert'libéraux brandissent la menace du référendum contre le projet d'aménagement des routes du National. Le parti dénonce une stratégie "démesurée" qui n'inclut pas de mesures visant à réduire le trafic. Il appelle le Conseil des Etats à corriger le tir.

La décision du Conseil national va à la fois à l'encontre d'une politique climatique efficace et contre une nécessaire responsabilité financière, souligne dans la nuit de samedi à dimanche les Jeunes Vert'libéraux. Eux préconisent que chaque projet d'extension soit accompagné de mesures visant une réduction du trafic, comme la promotion du covoiturage ou l'établissement de lignes directrices pour les courts trajets.

Lundi, dans le débat sur l'extension des routes nationales et les projets d'agglomérationon, la Chambre basse a sensiblement augmenté les crédits demandés par le Conseil fédéral. Le gouvernement avait demandé au Parlement 12,8 milliards de francs pour l'exploitation, l'entretien et l'extension du réseau routier. Le Conseil national a augmenté d'au moins 1,5 milliard de francs les fonds destinés à la modernisation. Il s'est aussi montré généreux avec le trafic d'agglomération en faisant passer l'enveloppe prévue par le Conseil fédéral à 1,489 milliard de francs, soit 145 millions de plus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.