Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta a estimé que ces Jeux Nationaux d'été ont été "une véritable réussite" (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les Jeux Nationaux, qui ont réuni durant quatre jours à Genève 1600 athlètes en situation de handicap mental, se sont terminés dimanche. Ces joutes ont vu se mesurer des personnes venues des quatre coins de la Suisse.

Ces jeux se déroulent tous les deux ans, alternativement en été et en hiver. L'édition 2020 se déroulera à Villars-sur-Ollon (VD). Genève accueillait pour la première fois la manifestation. Le canton et les communes se sont mobilisés pour offrir les meilleures conditions aux sportifs.

Sept sites ont accueilli les compétitions. Parmi les disciplines proposées figuraient notamment l'athlétisme, le football, le basket, le tennis, le golf, le judo, le cyclisme, la natation, la pétanque et l'équitation. Les National Summer Games 2018 sont encadrés par le mouvement Special Olympics.

Les organisateurs ont tiré un bilan extrêmement satisfaisant de l'événement, dimanche. Avant de se lancer dans la compétition, les athlètes ont dû se plier à la règle du "divisioning". Elle vise à former des groupes dans lesquels les participants sont de forces à peu près égales.

Ces jeux sont ouverts à toute personne souffrant d'un handicap mental. Ils sont une étape importante dans le long chemin que représente leur intégration sociale, relève Elizabeth Böhler-Goodship, la présidente de l'Association Genève 2018. Les organisateurs ont bénéficié de l'aide de 1350 bénévoles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS