Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Les Jeux olympiques de Londres se sont terminés en apothéose.
Après le marathon dans le centre de la capitale et les quinze derniers titres décernés, la cérémonie de clôture a abouti sur un magnifique feu d'artifice musical et visuel.
Après un spectacle d'ouverture salué dans le monde entier pour son humour et sa créativité, la fête de clôture n'a pas manqué de marquer les esprits non plus. Durant près de trois heures de show, danses, chansons, et autres jeux de lumières, les spectateurs ont quitté le stade olympique de Stratford absolument ravis.
La reine Elizabeth II, qui avait estomaqué le public en se prêtant à un savant montage pour la cérémonie d'ouverture faisant croire à un parachutage avec James Bond au milieu du stade, n'a cette fois-ci pas été de la partie. Elle est restée en vacances en Ecosse, à Balmoral, a précisé Buckingham Palace.
Les vingt premières minutes de ce show de clôture ont balayé 150 ans de musique britannique, du classique au rock. Trente chansons très célèbres ont été sélectionnées parmi plus de 1000 morceaux. Les participants ont chanté en direct dans l'immense scène du stade olympique, transformé en salle de concert en moins de 24 heures. Eric Idle des Monty Python, les Who, Ray Davis, George Michael, Muse, Ed Sheeran ou les Pet Shop Boys figuraient parmi les artistes vedettes de ce show un peu anarchique, légèrement espiègle, drôle, émouvant, exaltant, et si british. Chantant sur des "cabs", les célèbres taxis noirs londoniens, les Spice Girls ont elles aussi pris part à la fête.
La fête n'aurait pas été complète sans les stars britanniques de la mode que sont Kate Moss et Naomi Campbell. Les deux belles ont fait admirer leurs courbes en défilant sur un podium géant. Comme pour la cérémonie d'ouverture, les artistes ont été payés avec une livre symbolique. Symbole de l'esprit olympique, les quelque 10'000 athlètes qui ont participé à la fête olympique ont défilé tous ensemble et non plus par nationalités.
Londres a ainsi passé le relais à Rio de Janeiro, pour les JO d'été en 2016. Le Brésil, qui disposait de 8 minutes exactement pour déployer ses charmes, avec un show incluant samba, capoeira, percussions et costumes de carnaval, a enchanté les spectateurs. Ces derniers ont notamment pu admirer l'image du célèbre Christ rédempteur qui domine la ville de Rio sur le mont du Corcovado projetée dans le stade.
Président du Comité international olympique Jacques Rogge a finalement déclaré officiellement la fin des JO avant que la flamme olympique ne soit éteinte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS