Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 34es Journées littéraires de Soleure se sont closes dimanche, avec une fréquentation de 12'500 amateurs de littérature suisse, égalant le record de 2011. La manifestation a accueilli plus de cent auteurs, qui ont évoqué leur source d'inspiration.

Parmi les auteurs invités figuraient des Romands. Thomas Bouvier, Jean-François Haas, Nicolas Verdan, Reynald Freudiger et Claire Krähenbühl ont participé à cette fête de la littérature, qui a alterné les lectures et les rencontres avec les lecteurs.

Cette année, la poésie a tenu une place privilégiée à Soleure, notamment à travers l'oeuvre de Philippe Jaccottet. Un spectacle musical a rendu hommage vendredi soir au poète vaudois.

Ateliers de traduction

Les visiteurs ont également pu suivre en direct le travail de plusieurs traducteurs et participer à des ateliers de traduction.

Le Grand Prix Schiller, doté de 30'000 francs, a été décerné la veille de l'ouverture des journées. Il a distingué le célèbre écrivain soleurois Peter Bichsel et le Tessinois Giovanni Orelli. Le Vaudois Nicolas Verdan a reçu pour sa part 10'000 francs pour son roman "Le patient du docteur Hirschfeld".

ATS