Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après trois jours de grève, les journalistes romands de Tamedia qui protestaient contre les licenciements annoncés devaient réinvestir leurs rédactions vendredi.

KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN

(sda-ats)

Pour le troisième jour consécutif, 24heures, la Tribune de Genève, Le Matin et Le Matin Dimanche sont parus vendredi avec une pagination réduite. Leurs rédactions étaient en grève jusqu'à minuit pour contester les mesures prises par l'éditeur zurichois Tamedia.

Jeudi, les deux parties ont accepté la médiation vaudoise aux conditions suivantes. Les deux parties sont d'accord de suspendre avec effet immédiat, et tant que dure la médiation, toutes mesures comme licenciements et grèves, a expliqué le Conseil d'Etat vaudois. Une première séance est agendée le lundi 9 juillet.

La grève a débuté mardi à 16h00 dans les rédactions de 24 heures, la Tribune de Genève, du Matin et du Matin dimanche, alors que 20 minutes ne prenait pas part au mouvement. Les journalistes demandaient à l'éditeur de ne pas procéder à la suppression du Matin papier et de renoncer aux licenciements prononcés.

Fin juin, Tamedia a rejeté toutes les alternatives proposées par la rédaction. Il a annoncé 36 licenciements dont 22 dans la rédaction et quatre réductions de temps de travail. L'éditeur zurichois affirme que le journal a perdu 34 millions de francs au cours des dix dernières années et qu'il veut désormais le développer comme "une marque numérique solide avec une rédaction dédiée".

C'est la deuxième fois de l'année que des journalistes se mettent en grève. En janvier, les rédacteurs de l'agence télégraphique suisse étaient également descendus quatre jours dans la rue pour protester contre un plan d'économie, prévoyant la suppression de 35,6 équivalents plein temps sur un total de 150 dans la rédaction.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS