Navigation

Les kidnappeurs condamnés à du sursis au Tribunal de Boudry (NE)

Les kidnappeurs n'iront pas sous les verrous (image symbolique) KEYSTONE/GAETAN BALLY sda-ats
Ce contenu a été publié le 14 juin 2018 - 11:38
(Keystone-ATS)

Le verdict est tombé jeudi dans le procès qui s'est tenu depuis mardi à Boudry (NE) devant le Tribunal criminel Littoral et du Val-de-Travers. Les quatre jeunes kidnappeurs ont été condamnés à des peines de prison, avec un sursis de deux ans.

Les deux principaux protagonistes de l'enlèvement se sont vus infliger une peine de deux ans de privation de liberté, avec un sursis de deux ans. Les deux autres accusés ont été condamnés respectivement à une peine de 20 mois et de 18 mois de prison avec sursis.

Le tribunal n'a pas retenu dans son jugement la séquestration aggravée car l'otage a été libéré avant le paiement de la rançon. Pour la Cour, les accusés, qui ont organisé un simulacre d'exécution de l'otage, ont commis des "faits à la limite de la cruauté". Cet élément, tout comme la prise d'otage, n'ont toutefois pas été visés par l'accusation, ce qui laisse le Tribunal perplexe face aux décisions du Ministère public.

Les quatre jeunes hommes étaient accusés d'enlèvement et de séquestration aggravée pour avoir enlevé un camarade et demandé une rançon de 3,2 millions de francs à son père. Ils étaient âgés entre 20 et 26 ans au moment des faits, soit à l'automne 2015.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article