Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Seul club romand vainqueur, Genève-Servette a battu Kloten 3-1. A Zoug, Fribourg s'est incliné 3-2 et à la Valascia, Lausanne a pris une leçon de réalisme par Ambri-Piotta, victorieux 4-1.

Coup d'arrêt pour les Dragons lors de leur déplacement à Zoug. Après deux succès contre Bienne et Lugano, les joueurs de Gerd Zenhäusern ont trouvé plus forts qu'eux. Et les Fribourgeois ont pu y croire jusqu'au bout grâce à la mansuétude des zèbres. Qu'est-il passé par la tête de messieurs Dipietro et Kurmann au moment de valider le deuxième but fribourgeois de Julien Sprunger? Sur une puissante passe de Ngoy, le capitaine fribourgeois a comme dévié le puck d'une "talonnade" pour le glisser dans le but zougois. Les joueurs de Harold Kreis ont tous réagi immédiatement et même Sprunger a baissé la tête sans célébrer sa réussite. Mais les deux arbitres ont décidé de valider ce but après avoir visionné les images. Soit. On jouait la 48e. Finalement plus aucun but ne sera marqué et la logique a été respectée.

Un coup d'accélérateur en fin de deuxième tiers a offert trois points à Genève-Servette. Il a fallu une géniale inspiration de Romain Loeffel pour débloquer une rencontre qui n'avait pas vu de buts. On jouait la 39e et on se dirigeait gentiment vers la pause. Puis 71 secondes plus tard, Jim Slater a assommé les Aviateurs d'un tir précis dans la lucarne de Martin Gerber. 2-0 juste avant le deuxième break et le sentiment que Genève avait fait le plus dur en portant un sérieux coup au moral des Flyers. Mercier a enterré les derniers espoirs zurichois à la 45e. Et le but de Gustafsson en power-play à la 55e n'a rien changé au sort de la partie.

Lausanne n'aime pas les déplacements en Léventine. Point final. Et plus globalement, le LHC se rend rarement au Tessin avec le sourire aux lèvres. Encore une fois, les Vaudois ont encaissé un but de Giroux et des buts en infériorité numérique. Ambri-Piotta a comme d'autres équipes par le passé su profiter de la maladresse des attaquants des Lions. Lorsque Pesonen a égalisé à 1-1 (24e), les Vaudois avaient le match en mains. Puis une bête pénalité de Gobbi a offert un premier power-play aux Tessinois et ces derniers ont été ultraréalistes. Une passe parfaite de Pestoni pour Monnet a rappelé aux Vaudois qu'ils ne pouvaient pas se permettre de laisser passer leurs temps forts. Ambri a définitivement fait main basse sur la rencontre en 37 secondes, faisant évoluer le score de 2-1 à 4-1. En résumé, Lausanne a joué mais Ambri a marqué.

Bienne va mal et Bienne semble incapable d'avancer. Les Seelandais ont subi la loi des Langnau Tigers qui leur ont administré une solide fessée 7-0. Faibles contre Fribourg et Lausanne, les Bernois de Schläpfer ont subi la furia des Tigers. Et Anton Gustfasson s'est particulièrement amusé en inscrivant un triplé naturel en 3'46 entre la 32e et la 36e.

Pour le cinquième match de rang, Berne a pu inscrire une cinquième coche dans la colonne défaite. Les Ours ont été défaits 6-3 à Lugano. Guy Boucher va-t-il être maintenu longtemps à la tête du club? Quant à Zurich, co-leader avec Fribourg, il a été remis à l'ordre par Davos 4-2 dans un remake de la finale du championnat de la saison précédente.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS