Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Lions de Genève ont remporté le match au sommet en disposant à domicile de Fribourg Olympic 73-59. Monthey s'est lui débarrassé des Starwings 101-68.

Les Lions de Genève ont prouvé qu'ils étaient bien les patrons en ce début de saison. Face à une bonne équipe d'Olympic, les Lions ont été plus adroits que leurs adversaires (45,8% contre 35,1 pour Fribourg). Et sous les panneaux aussi, les joueurs d'Ivan Rudez ont su se faire respecter. Dans ce domaine, l'Américain Markel Humphrey s'est régalé avec 15 prises, dont sept rebonds offensifs. Autre souci pour les Fribourgeois, le fait que seuls cinq joueurs ont pu inscrire des paniers. Fongue, Cotture et Jurkovitz ont été incapables de trouver la faille. Le meneur américain des Lions, Justin Ingram, a mené la charge de fort belle manière avec un différentiel de +17 qui en dit long sur son impact dans la rencontre. Les Genevois se rendront dimanche à Neuchâtel pour une partie qui promet.

L'autre formation invaincue après trois matches s'appelle Monthey. Les Chablaisiens ont négocié sans trembler la venue des Starwings avec un probant succès 101-68. Les Valaisans, bien lancés cette saison, sont dans une forme étincelante et ce ne sont pas les Bâlois qui ont pu contester cet état de fait. Malgré un Burnatowski prolifique avec 23 points, les Starwings n'ont pas su contenir Goran Ikonic ni Marko Mladjan, auteurs à eux deux de 56 points!

Pas de soucis pour Union Neuchâtel qui a martyrisé la défense de Boncourt 88-65. Toure (27 pts/13 rebonds) et Mathis (17/10) ont été omniprésents avec chacun un double-double. Du côté jurassien, Arledge (30 pts) a tenté de maintenir le bateau boncourtois à flot. Sans succès.

Lugano s'est amusé avec Winterthour. Les Tessinois ont battu les Zurichois 85-67. Seul le Hongrois Fekete (32 pts) a pu surnager côté alémanique. Insuffisant, évidemment, pour contrecarrer les plans de la troupe de Jean-Marc Jaumin. Avec six joueurs à plus de dix points, les Luganais ont prouvé qu'ils avaient un banc bien assez étoffé pour dominer une formation limitée comme Winterthour.

Dans la dernière rencontre de la soirée, Massagno a eu besoin de deux prolongations pour prendre le dessus sur Swiss Central. Les Tessinois l'ont emporté 107-105 ap.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS