Navigation

Les Lions de Genève remportent leur 4e SBL Cup

Ce contenu a été publié le 14 mars 2021 - 18:02
(Keystone-ATS)

Dans un remake de la finale 2019, les Lions de Genève ont remporté leur 4e SBL Cup. Les Genevois ont dominé Massagno 78-60 à Clarens.

Logique respectée entre les deux meilleures équipes de la saison régulière. Au Pierrier, les Lions de Stimac ont attendu le dernier quart pour prendre leurs distances et s'envoler irrésistiblement vers la victoire.

Mais le détonateur de ce succès mérité est intervenu durant la troisième période. D'un dunk rageur, Donatas Sabeckis a ramené son équipe à deux points (48-46), avant de planter un 3 pts et de permettre à ses couleurs de repasser en tête.

Alors l'effet ne s'est pas tout de suite fait sentir, mais ces deux actions du Lituanien ont redonné de l'énergie à des Lions qui semblaient un peu en baisse de régime. Mais Sabeckis (16 pts) ne fut pas le seul Genevois à sortir le grand jeu. Plutôt discret jusque-là, le top scorer Tim Derksen (13 pts) est monté en puissance, sans négliger l'apport défensif d'un Jérémy Jaunin.

Dans les rangs tessinois, cette finale fut excellente lors des trente premières minutes. En tête 56-53 après trois quart-temps, les Luganais ont coulé à pic en fin de rencontre. Le score du dernier quart vaut mieux que mille mots avec un 25-4 en faveur des Genevois!

En première mi-temps, Dusan Mladjan a fait la pluie et le beau temps au shoot avec 19 des 41 points de son équipe. L'ancien artilleur des Lions a même été plus précis à 3 pts qu'à 2, avec 44% de réussite lors des vingt premières minutes. Mais Mladjan s'est complètement éteint lors de la deuxième partie de match avec aucun point marqué.

Les hommes de Robbi Gubitosa ont également payé leur indiscipline en offrant 38 lancers francs aux Lions. Ces derniers en ont converti 31. Les Tessinois ont eu réussi un 13/20. Ces 18 points d'écart derrière la ligne se retrouvent également au bilan final.

Pour Genève, il s'agit du quatrième trophée après 2013, 2015 et 2019. Le club du président Imad Fattal revient ainsi à deux longueurs de Fribourg Olympic.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.