Toute l'actu en bref

Les Lions ont pris l'avantage 2-1 face à Monthey dans une finale des play-off prévue au meilleur des sept matches. Les Genevois se sont imposés 95-90 dans leur salle du Pommier

Il n'aura pas manqué grand-chose à Monthey samedi en fin d'après-midi. Menés de huit points à la pause (53-45), les vainqueurs de la Coupe de la Ligue n'accusaient ainsi qu'une longueur de retard (78-77) à 6'04'' de la fin du match. Mais ils ont flanché dans le "money time", incapables de rentrer les tirs qu'il fallait. Les Lions n'ont quant à eux pas tremblé sur la ligne des lancers-francs dans les deux dernières minutes.

Le décevant Pankracije Barac (4 points à 1/7 au tir) symbolise parfaitement l'échec montheysan. A 8'05'' du "buzzer", alors que son équipe était menée 74-73, il perdait ainsi le ballon en tentant une passe des plus compliquées à l'intérieur. Il avait déjà manqué un tir ouvert qui aurait pu permettre à son équipe de revenir à trois longueurs à la 29e minute, alors que le score était de 70-65.

En face, Roberto Kovac et Antonio Ballard ont brillé. Impressionnant en première mi-temps avec 20 points et un superbe 5/7 à 3 points, le shooteur tessinois a terminé la rencontre avec 26 points. L'explosif ailier américain a pour sa part signé un double double avec ses 21 points et 10 rebonds. Il fut notamment très précieux sous les panneaux en fin de match alors que Monthey "arrosait" à 3 points. Marko Mladjan (16 points, 9 rebonds, 4 passes) a lui aussi tenu son rang.

Côté montheysan, les Américains Brandon Young (32 points, 6 assists) et Markel Humphrey (21 points, 6 rebonds) ont parfaitement répondu présent. L'intérieur Jonathan Dubas s'est réveillé en deuxième mi-temps pour terminer cette partie avec 14 points à son compteur. Mais l'absence de l'intérieur Jordan Heath, toujours pas remis de sa blessure à une cheville, a une nouvelle fois pesé. D'autant plus si l'on songe au rendement de Pankracije Barac.

Les Lions - qui ont aligné leur nouvelle recrue Dominykas Milka (4 points en 7'50'' de jeu) - avaient pourtant totalement manqué leur début de match pour se retrouver menés 0-8 puis 2-10 après 2'40''. Mais ils ont rapidement refait surface sous l'impulsion d'un Roberto Kovac étincelant, et terminaient le quart-temps initial avec trois longueurs de retard (24-27) après avoir même pris l'avantage une première fois (21-20).

Les hommes du coach Jean-Marc Jaumin, qui auront l'occasion de prendre le large dans la série mardi au Pommier, ont pris définitivement les commandes en fin de première mi-temps. Monthey résistait parfaitement jusqu'à la 16e minute, Jonathan Dubas permettant à son équipe de recoller à 40-40 sur son premier panier du match. Mais les Lions réussissaient un partiel de 13-5 pour conclure cette mi-temps. Ils n'allaient plus lâcher leur os malgré la belle résistance montheysanne.

ATS

 Toute l'actu en bref