Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Abidjan - La Commission électorale ivoirienne a annoncé jeudi avoir définitivement dressé les listes électorales. Cette mesure accroît les chances de voir se tenir la présidentielle prévue pour le 31 octobre.
La question des listes électorales était le principal point d'accroc entre le président Laurent Gbagbo et l'opposition.
"Les listes ont été bouclées. Nous respectons le calendrier", a déclaré le porte-parole de la commission électorale Nicolas Coulibaly.
L'élection présidentielle a elle été reportée à six reprises depuis 2005 en raison de divergences sur les listes électorales. En février dernier, Laurent Gbagbo avait dissous la précédente commission électorale, après avoir accusé son président, un responsable de l'opposition, d'avoir illégalement ajouté des noms sur les listes.
Si la Côte d'Ivoire semble plus près que jamais du scrutin, certains pessimistes n'excluent pas que le camp du président Gbagbo rejette les listes, ce qui différera un peu plus le processus électoral.
"Pour nous, les listes sont définitives, mais ce sont les politiques qui décident si les choses se font. Nous ne sommes que des techniciens", a souligné M. Coulibaly.
La précédente date retenue pour la présidentielle avait été le 29 novembre 2009, mais le scrutin n'avait pas eu lieu en raison de dissensions sur les listes électorales. M. Gbagbo avait fini par dissoudre le gouvernement et la commission électorale, ce qui avait provoqué de grandes manifestations de protestation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS