Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Répondant à une demande d'entraide de la justice monégasque, le Ministère public genevois a perquisitionné mercredi les bureaux de la société Natural Le Coultre, à Genève. Le patron de l'entreprise de transports Yves Bouvier fait l'objet d'une enquête à Monaco, où il a été mis en examen pour "escroqueries" et "complicité de blanchiment".

Révélée par "Le Temps" et la "Tribune de Genève", cette perquisition a été confirmée jeudi par le porte-parole de la justice genevoise Henri Della Casa. Le Parquet s'est notamment rendu aux Ports Francs de Genève, des entrepôts qui permettent de stocker des marchandises non dédouanées et non fiscalisées, et dont Natural Le Coultre est un important locataire.

Plainte de Rybolovlev

La justice monégasque enquête sur les pratiques d'Yves Bouvier sur le marché de l'art à la suite d'une plainte déposée contre l'entrepreneur par l'oligarque russe, patron de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev. Celui-ci accuse l'homme d'affaires suisse d'avoir surfacturé des toiles de grands maîtres qu'il lui achetait.

Dans une interview au "Temps" la semaine dernière, Yves Bouvier avait rejeté les accusations lancées contre lui, assumant avoir fait des plus-values sur la vente de tableaux à Dmitri Rybolovlev, tout en affirmant que ces pratiques étaient parfaitement légales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS