Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans la région lémanique, les loyers ont fléchi de 1,2% pour les nouveaux bâtiments au premier trimestre (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Les loyers des nouveaux appartements ont baissé au premier trimestre en Suisse. A l'exception du Tessin, ils ont par contre à nouveau augmenté pour les biens plus anciens, selon une étude publiée vendredi.

Dans la région lémanique, les loyers ont progressé de 1% par rapport au trimestre précédent pour les constructions plus anciennes. Ils ont, par contre, fléchi de 1,2% pour les nouvelles habitations, a indiqué l'institut Fahrländer Partner Raumentwicklung (FPRE) dans un communiqué.

Dans le Jura, la hausse, au niveau des biens plus anciens, s'élève à 1,8%. Il s'agit de la plus forte augmentation en Suisse. L'espace alpin enregistre, quant à lui, une des plus faibles progressions (0,9%).

Seul le Tessin affiche une baisse (-2,2%) des loyers pour les bâtiments plus anciens. Dans le canton italophone, les prix pour des surfaces plus récentes ont reculé de 3,8%, soit le plus fort repli sur sol helvétique. La Suisse orientale arrive en seconde position avec une baisse de 2,3%, suivi de l'espace Mittelland (-2,2%).

Variations pour les bureaux

Concernant les nouveaux immeubles toujours, la ville de Zurich enregistre un recul de 2,1% contre 1,2% pour Bâle, la région lémanique et le Jura. Dans l'espace alpin, le repli se chiffre à 1,8%.

Au niveau des surfaces de bureaux nouvellement créées, le prix des loyers a reculé de 2,2% en Suisse orientale mais a augmenté de 4,3% au Tessin. La région lémanique affiche une hausse de 2,1%. Zurich et Bâle enregistrent une augmentation de respectivement 2% et 2,3%.

ATS