Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - Des centaines de lycéens ont manifesté mardi pour la deuxième journée consécutive en Haïti. Il réclament le départ des sans-abri qui occupent leurs établissements depuis le séisme du 12 janvier et exigent la reprise des cours.
Les lycéens en uniforme se sont rendus à Port-au-Prince devant le ministère de l'Education et ont lancé des pierres contre le bâtiment détruit lors du séisme qui a fait 1,3 million de sans-abri.
Lundi, la police a fait usage de gaz lacrymogènes et de tirs d'intimidation pour disperser une manifestation de lycéens, faisant des blessés légers. Mardi, le ministre de l'Education Joël Desrosiers Jean-Pierre a appelé les étudiants au calme.
"Nous sommes en train de travailler pour trouver des alternatives au problème des lycées qui servent d'abri pour les sinistrés, nous prions les écoliers d'éviter les violences", a-t-il déclaré
Plus de trois mois après le séisme qui a ravagé Haïti, de nombreux établissements scolaires détruits ou endommagés servent encore d'abri à des dizaines de milliers de réfugiés qui ont monté des tentes.
Le tremblement de terre, qui a fait plus de 250'000 morts dans le pays, a tué environ 38'000 écoliers et étudiants, ainsi que quelque 1300 enseignants et personnels éducatifs. Quatre mille écoles ont été détruites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS