Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les jeunes Suisses de 15 à 24 ans sont moins nombreux à hanter les réseaux sociaux. Leur part a baissé de 85 à 80% en une année, selon une étude présentée mercredi par le groupe d'intérêts médias électroniques (IGEM).

Cette évolution est surtout due à l'intérêt allant diminuant des jeunes pour Facebook, plus populaire chez les utilisateurs plus âgés. Les 15-24 ans n'étaient plus que 72% à y avoir un compte contre 82% il y a encore une année, a précisé à l'ats le secrétaire de l'IGEM Ueli Custer.

Dans l'ensemble de la population romande et alémanique, le taux d'utilisateurs des réseaux sociaux en général et de Facebook en particulier est resté stable à 45%, selon le IGEM-digiMONITOR 2015.

Autre évolution surprenante relevée par l'étude: de plus en plus de jeunes regardent la télévision chez des copains, de la famille ou des connaissances. Ils sont 70% à le faire au moins de temps à autre.

De là à voir dans ces chiffres un détournement de la communication numérique et un retour aux contacts humains, il y a un pas que l'IGEM ne veut pas encore franchir. Il faudra attendre les prochaines études pour le clarifier.

Le digiMONITOR 2015 a été réalisé par téléphone de début août à début septembre auprès de 1797 personnes en Suisse romande et alémanique. L'IGEM compte 41 membres, parmi lesquels des groupes de presse, des téléopérateurs et des publicitaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS