Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grincements et vibrations accompagnent les absurdes machines et les sculptures en ferraille de l'artiste suisse Jean Tinguely (1925-1991). Le Kunstpalast de Düsseldorf en Allemagne lui consacre une rétrospective "Super Meta Maxi".

Plus de 90 oeuvres du compagnon de Niki de Saint Phalle seront exposées: des statues métalliques primitives aux spectaculaires installations.

Le clou de l'exposition est la machine "Méta-Maxi-Maxi-Utopia", qui quitte pour la première fois le musée Tinguely de Bâle. Longue de 16 mètres et haute de 8, le visiteur peut s'y promener, a indiqué jeudi le musée de Düsseldorf.

L'exposition est ouverte jusqu'au 16 août. Elle sera ensuite montrée au Stedelijk Museum d'Amsterdam. Mais sans la machine "Méta-Maxi", qui n'entre pas dans le musée.

ATS