Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nouvel hymne national suisse, traduit en français, italien et romanche, sera bientôt chanté dans les communes, écoles, associations sportives et choeurs de tout le pays. La Société suisse d'utilité publique (SSUP) veut récompenser les meilleures interprétations.

La SSUP diffusera sur Internet les versions chantées les plus extraordinaires et innovatrices, indique-t-elle dans un communiqué vendredi. Et ceux qui souhaitent pousser la chansonnette n'auront pas besoin d'apprendre une nouvelle mélodie: l'air du texte actuel est le même que celui de son prédécesseur le "Cantique suisse".

La SSUP souhaite propager les traductions définitives dans les quatre langues nationales pour remplacer dans les faits l'ancien texte, en vigueur depuis 1961. Composé en 1841 par Alberich Zwyssig, le "Cantique suisse" a été écrit par Leonhard Widmer. Le nouvel hymne l'a été par Werner Widmer, gagnant du concours organisé par la SSUP en 2015.

Le texte du Zurichois tient en une seule strophe, disponible dans chaque langue nationale. Une "strophe suisse" existe aussi, où l'on passe tous les deux vers de l'allemand au français, puis au romanche et à l'italien. Une version pensée pour les manifestations sportives internationales, lorsque des Helvètes de régions linguistiques différentes y participent et qu'une seule strophe peut être chantée.

Des versions revues

Dès que le nouveau texte aura pris la place de l'ancien et atteint une popularité suffisante, il sera soumis aux autorités fédérales en vue du remplacement officiel de l'hymne actuel, rappelle la SSUP. "Un processus qui durera probablement plusieurs années", estime-t-elle. "Mais le temps ne presse pas."

Les traductions du chant, dont la version française débutait il y a quelques mois par "Hissé là-haut dans le vent, notre drapeau rouge et blanc", ont été revues afin de coller au plus près de la version originale en allemand et d'être en harmonie avec la mélodie, souligne par ailleurs la SSUP.

Ainsi le nouveau texte en français: "Sur fond rouge la croix blanche, symbole de notre alliance, signe de paix et d'indépendance. Ouvrons notre coeur à l'équité et respectons nos diversités. A chacun sa liberté dans la solidarité. Chantons d'une même voix: sur fond rouge la blanche croix."

www.hymnenational.ch

ATS