Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Les mesures décidées par les gouvernements pour contrer les effets de la crise économique - plans de relance ou mesures sociales - ont permis de sauver et de créer 21 millions d'emplois en 2009 et 2010, a estimé le Bureau international du travail (BIT). Cela représente 1% de l'emploi total du G20.
Les mesures de relance budgétaire "pourraient avoir créé ou préservé 8 millions d'emplois en 2009 et 6,7 millions en 2010", a indiqué le BIT dans un rapport publié à la veille d'une réunion des ministres du Travail du groupe des pays riches et émergents du G20 à Washington.
"Les stabilisateurs automatiques, tels que les allocations chômage et la fiscalité, pourraient avoir sauvé ou généré 6,2 millions d'emplois dans les pays du G20 en 2009", précise encore le BIT.
Au total, quelque 21 millions d'emplois,, ont pu être créés ou sauvés grâce à l'intervention des autorités pour contrer les effets destructeurs de la crise sur l'emploi, a calculé l'organisation basée à Genève.
L'organisation onusienne appelle les gouvernements à maintenir leurs mesures de soutien à l'économie, affirmant que des millions de personnes se retrouveront au chômage si elles y mettaient fin de façon trop abrupte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS