Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de personnes qui sont arrivées en Grèce a largement reculé en 2017 par rapport à la même période l'année dernière (archives).

KEYSTONE/EPA MTI/ZOLTAN BALOGH

(sda-ats)

La barre des 150'000 migrants arrivés en Europe par la mer a été franchie pour la quatrième année consécutive. En revanche, contrairement aux trois années précédentes, ils devraient être moins de 200'000 à la fin de l'année, a précisé vendredi à Genève l'ONU.

Au total, près de 151'000 personnes étaient arrivées mercredi depuis début janvier en Europe, contre plus du double à la même période en 2016, a affirmé l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le nombre de décès s'établit à 2839, environ un tiers de moins.

Environ trois quarts des migrants, près de 112'000, ont été accueillis en Italie, près de 50'000 de moins par rapport à la même période l'année dernière. Et le recul est particulièrement important en Grèce en raison de l'accord entre l'UE et la Turquie. Moins de 25'000 personnes sont arrivées dans ce pays, contre plus de 169'000 en 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS