Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ambiance festive lors de la commémoration du 600e anniversaire de Nicolas de Flüe à Flüeli-Ranft (OW).

Keystone/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Après la cérémonie officielle du 600e anniversaire de Nicolas de Flüe en avril à Sarnen (OW), la naissance de l'ermite obwaldien a été fêtée samedi à Flüeli-Ranft (OW) par les milieux conservateurs. Christoph Blocher et Guy Parmelin étaient au rendez-vous.

Nicolas de Flüe était un homme de Dieu, humble, doté d'une grande spiritualité et proche des siens, a souligné le ministre de la défense UDC Guy Parmelin dans son allocution. D'après le Vaudois, "il doit nous servir de modèle". Et de "guide", a complété l'ancien conseiller fédéral zurichois Christoph Blocher.

C'est l'association "La Suisse avec Frère Nicolas" qui a organisé l'événement à Flüeli-Ranft, lieu de naissance de Nicolas de Flüe. D'après elle, 2500 personnes ont fait le déplacement. Les discours étaient ponctués de pièces de théâtre s'inspirant des visions du pèlerin.

Et l'ambiance était au rendez-vous: les orateurs ont été vivement applaudis par le public, certains grimpant même sur les bancs, lorsqu'ils ont pénétré dans le chapiteau. Une musique jouée par l'orchestre de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre a marqué leur entrée.

Un visionnaire

Il était "un saint et un fidèle", a de son côté souligné l'évêque de Coire Vitus Huonder. S'il n'avait pas été là, "notre pays n'existerait guère". Grâce à lui, la Confédération du 15e siècle a pu surmonter une grave crise et s'étendre géographiquement à la Suisse occidentale.

Et de poursuivre panégyrique: cet homme de prière était un visionnaire, ascète, mystique, maître de la foi, messager de paix, contribuant à l'unité de la Confédération et de la chrétienté.

Nicolas de Flüe est né en 1417 dans une famille paysanne d'Obwald. Il a assumé d'importantes fonctions en politique et comme juge. A 50 ans, il a quitté sa famille et a vécu en ermite.

Il est reconnu pour son rôle de conseiller. En 1481, il est intervenu au cours de la Diète de Stans et a contribué à l'unification de la Suisse dans le conflit entre les cantons-villes de Zurich et Berne et les petits cantons ruraux. Il est mort en 1487.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS