Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Les morsures de serpents venimeux font au moins 100'000 morts par an. Quelque cinq millions de cas de morsures sont recensés chaque année dans le monde, a affirmé l'OMS en présentant de nouvelles directives et une nouvelle base de données sur son site.
Le problème est le plus grave en Afrique, en Asie, dans une moindre mesure en Amérique latine, alors que les morsures mortelles sont rares en Europe, précise l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Le Dr Lembit Rago a dénoncé le manque d'antidotes pour neutraliser le venin, faute de production de la part de l'industrie. "Les sérums antivenimeux font cruellement défaut dans de nombreux pays. Ou bien ils ne sont pas adaptés au type de morsures", a déclaré le spécialiste.
Lorsqu'elles ne sont pas mortelles, les morsures peuvent créer de graves problèmes de santé, comme la paralysie, des hémorragies, des insuffisances rénales ou encore des amputations. Le manque d'information dans les zones rurales contribue à aggraver les conséquences de ces morsures, dont un grand nombre ne sont pas recensées.
La faible demande pour les sérums a provoqué une hausse des prix, qui à son tour a rendu le traitement inabordable. Plus de 280 espèces de serpents sont venimeuses, en Europe différents types de vipères.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS