Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux moteurs de l'avion victime d'un spectaculaire accident mercredi à Taïwan étaient à l'arrêt avant la chute de l'appareil dans une rivière, a annoncé vendredi le bureau d'enquête taïwanais. L'analyse des boîtes noires est toujours en cours. Le drame a fait au moins 35 morts.

Le bimoteur de la compagnie taiwanaise TransAsia s'est abîmé dans les eaux glacées d'une rivière peu après son décollage de l'aéroport de Taipei, avec 58 passagers et membres d'équipage à bord, dont 31 ressortissants chinois. L'appareil se rendait à Kinmen, petite île côtière proche du continent chinois, mais contrôlée par Taïwan.

Les images d'une vidéo prise par un automobiliste ont montré l'ATR 72-600 à turbopropulseur en train de perdre de l'altitude. L'avion a ensuite décroché, puis heurté le parapet d'un pont autoroutier avant de plonger dans la rivière en laissant derrière lui une traînée de débris.

Un moteur s'arrête

"D'après les données dont nous disposons, nous pouvons constater que (...) les deux moteurs n'ont exercé aucune poussée" dans les instants ayant précédé le crash, a déclaré Thomas Wang. Ce dernier dirige le Conseil de sécurité de l'aviation civile en charge de l'enquête sur la catastrophe.

Une alarme s'est déclenchée signalant l'extinction du moteur droit à 10h53'28'', alors que l'avion se trouvait à moins de 400 mètres d'altitude. Le pilote a aussitôt éteint le moteur gauche, puis tenté de le redémarrer, sans y parvenir.

"Nous avons entendu un SOS à 10h54'35'", a précisé M. Wang. "Nous n'avons pas encore déterminé pourquoi le moteur (gauche) a été éteint manuellement. Nous tentons toujours d'interpréter les données des boîtes noires", a-t-il dit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS