Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les moustachus américains exigent des réductions d'impôts. Pour appuyer leur revendication, ils ont lancé un appel à "une manifestation d'un million de personnes", "du Capitole à la Maison blanche" le 1er avril, l'humour contribuant aussi à une oeuvre caritative.

L'Institut américain de la Moustache (AMI) a présenté une "proposition de loi" d'une déduction fiscale de 250 dollars pour tous les moustachus pour "frais d'entretien de moustache" (cire, teintures, brosses spécialisées), a expliqué son président Aaron Perlut à l'AFP.

Les soutiens de l'association "qui lutte contre la discrimination des moustachus américains par la promotion du port et de la culture de la moustache", peuvent signer l'appel sur StacheAct.com.

Pour chaque participant, la société de conseil en fiscalité H&R Block donnera une contribution allant jusqu'à 10'000 dollars à l'association Millions from One, qui aide à fournir de l'eau potable dans le monde à ceux qui n'en ont pas.

Le président de l'AMI, association qui affirme rassembler 20'000 personnes, estime "qu'il y a une vraie discrimination contre les moustachus et barbus dans l'histoire américaine" et "qu'il n'y a pas mieux que l'humour pour lancer notre revendication: l'égalité pour les moustachus", dit-il.

Gouvernement et pilosité

"Gouvernement et pilosité n'ont pas souvent fait bon ménage" aux Etats-Unis, dit l'association qui rappelle qu'il n'y a eu que neuf présidents (sur 43) américains barbus ou moustachus et aucun depuis William Taft (1909-1913).

Aucun candidat sérieux à la présidence depuis Thomas Dewey en 1948 n'était également dans ce cas et les élus aujourd'hui, barbus ou moustachus, ne sont que 34 à la Chambre des représentants et un seul au Sénat, dit M. Perlut, par ailleurs conseiller en communication dans le Missouri, qui "veut voir le président Barack Obama avec une moustache".

L'AMI affirme également, très sérieusement, qu'il est "prouvé que porter une barbe ou une moustache rend plus beau de 38%".

ATS