Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Les nouvelles mesures réformant le système bancaire mondial ne seront pas suffisantes pour éviter une nouvelle crise financière, a averti le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mervyn King. Annoncées le mois dernier et connues sous le nom de Bâle III, ces règles prévoient une augmentation des fonds propres des banques.
Elles sont destinées à entrer en vigueur à partir de 2013. "C'est certainement une étape dans la bonne direction, une amélioration par rapport à Bâle I et l'infortuné Bâle II et nous la saluons", a déclaré M. King au cours d'un discours lundi à New York.
"Mais si c'est un bond géant pour les régulateurs du monde, c'est seulement un petit pas pour l'humanité. Bâle III par sa propre volonté n'empêchera pas une autre crise pour un certain nombre de raisons", a-t-il ajouté.
Les régulateurs internationaux ont décidé en septembre de relever le ratio des fonds propres durs à 7% de capital rapporté aux actifs pondérés des risques, afin de renforcer la solidité des banques face à de futures crises.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS