Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les touristes étrangers ont été plus nombreux à fréquenter les hôtels suisses, notamment les visiteurs Européens, Allemands en tête. Les Indiens ont également participé à l'embellie du secteur (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Les nuitées hôtelières en Suisse ont affiché une légère progression en première partie d'année, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). La fréquentation des touristes étrangers, notamment d'Europe, a été plus solide que celles des locaux.

La hausse a atteint 3,8% à 18,4 millions de nuitées entre janvier et juin, dont 10 millions issues de la demande étrangères (+4,6%) et 8,3 millions en provenance des visiteurs helvétiques (+2,8%), a détaillé l'OFS dans un communiqué.

Les visiteurs du continent européen (+224'000 nuitées, +3,8%) ont retrouvé le goût des hôtels suisses, profitant du raffermissement de l'euro par rapport au franc. Les touristes allemands ont ainsi contribué à hauteur de 73'000 nuitées (+3,9%) au rebond du secteur, suivis par le Royaume-Uni avec 27'000 nuitées (+3,3%) et la France avec 24'000 hébergements (+4,0%).

Forte progression de l'Inde

Les voyageurs en provenance d'Asie ont enregistré une progression plus solide (+6,6%), mais avec moins de nuitées (+143'000). L'Inde a affiché la plus importante hausse de la région avec 42'000 unités supplémentaires (+10,0%), suivi par la Chine, hors Hong Kong, avec une hausse de 30'000 unités (+5,5%). Les visiteurs japonais ont par contre reculé de 3200 unités (-2,2%).

Quant aux Pays du Golfe, leurs touristes ont apporté 21'000 nuitées supplémentaires (+9,0%) entre janvier et juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS