Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les informaticiens sont particulièrement recherchés, révolution numérique oblige. (archives)

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Le marché suisse de l'emploi a progressé au troisième trimestre 2017. Le nombre de postes à pourvoir publiés s'est étoffé de 6% au regard des trois mois précédents, mais également par rapport à la même période de 2016. Les informaticiens sont recherchés.

Dans le secteur informatique, en effet, le nombre d'emplois a crû de 75% par rapport au trimestre précédent et à l'automne 2017. Ce bond s'explique par la progression de la Suisse dans les domaines de l'automatisation et du numérique, selon Adecco qui publie jeudi l'Adecco Swiss Job Market Index relevé par l'Université de Zurich.

La demande est forte également dans l'industrie et les transports (+27% en variation annuelle). Les professions techniques et scientifiques enregistrent, elles, une hausse de 16%.

Reprise dans la vente

Après une baisse deux ans durant, le secteur de la vente reprend des couleurs. Le nombre d'offres d'emploi a augmenté de 20% en comparaison au trimestre précédent et de 12% sur un an. Ce résultat reflète "une stabilisation, voire une légère reprise au niveau le plus bas", commente le numéro un mondial du travail temporaire.

Le secteur du management et de l'organisation accuse, lui, une chute de 39% en glissement annuel et même de 42% par rapport au trimestre précédent. Les professions de bureau et administratives affichent également un repli, de 22% au regard des trois mois précédents.

"A l'heure actuelle, les entreprises semblent rechercher surtout du personnel spécialisé, alors que la demande de qualifications généralistes est en baisse", souligne Anna von Ow, du Moniteur suisse du marché de l’emploi.

Le Léman en verve

Tous secteurs confondus, les croissances les plus marquées s'observent en Suisse orientale (Thurgovie, St-Gall, les deux Appenzell, les Grisons et Glaris) et dans la région lémanique (Genève, Vaud, Valais), avec des bonds de respectivement 20% et 19% par rapport à l'automne 2016.

Sur l'Arc lémanique, l'embellie concerne principalement les métiers techniques et de l'informatique. Le secteur des prestations de services à la personne et sociales présente, lui aussi, une progression. En Suisse orientale, ce sont l'industrie et la construction qui sont en plein essor.

Dans l'Espace Mittelland (Fribourg, Neuchâtel, Jura, Berne), le nombre d'offres d'emploi s'est accru de 7% en variation annuelle. En ce qui concerne la grande région de Zurich, il a augmenté de 9%.

La Suisse du Nord-Ouest (Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Soleure, Argovie) affiche une hausse de 17%; la Suisse centrale (Zoug, Schwyz, Uri, Nidwald, Obwald, Lucerne) de 16%.

Quant au Tessin, il enregistre une amélioration de quelque 7%, en dessous de la plupart des régions. Il faut dire "que les entreprises tessinoises publient leurs offres d’emploi de manière moins systématique que dans les autres régions et recherchent du personnel principalement par le biais de leur réseau relationnel", indique Nicole Burth, directrice d'Adecco Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS