Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De violents orages ont contraint les organisateurs de l'US Open à suspendre le 1er tour à Pittsburgh où l'Américain Jordan Spieth et le Nord-Irlandais Rory McIlroy ont passé une mauvaise journée.

Après trois interruptions, dont l'une de plus de deux heures, les organisateurs du deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année ont décidé vers 16h30 locales (22h30 heure suisse) d'arrêter les dégâts, d'autant que les prévisions pour le reste de la journée s'annonçaient catastrophiques.

Seulement neuf des 156 joueurs en lice ont pu boucler leur premier tour, tandis que le no 1 mondial, l'Australien Jason Day, n'a même pas pu frapper un seul coup sur le parcours d'Oakmont.

Le meilleur score, parmi ces neuf joueurs, a été réalisé par l'Américain Scottie Scheffler, un amateur de 19 ans, qui a rendu une carte de 69 (-1).

Dès la reprise du premier tour, tôt vendredi matin, il devrait être délogé de la tête par son compatriote Andrew Landry qui était sur le point de taper son putt sur le trou no 18, quand la sirène annonçant la troisième interruption a retenti.

Landry, qui pointe au-delà de la 600 place mondiale, est le leader virtuel avec son score de -3, devant son compatriote Bubba Watson, ancien double vainqueur de l'épreuve, et le Néo-Zélandais Danny Lee, avec un score de -2, respectivement après les trous N.14 et 13.

Il faut descendre à la 16e place pour trouver le tenant du titre, Jordan Speith, avec un score de +1, tandis que le no 3 mondial, Rory McIlroy est 38e (+4), à égalité avec le vainqueur du Masters 2016, l'Anglais Danny Willett.

ATS